Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
» Partie de Noël a st palais le 16 décembre
Lun 5 Nov 2018 - 14:54 par Recon-1

» Presentation
Jeu 11 Oct 2018 - 12:06 par Actilore

» Presentation
Jeu 11 Oct 2018 - 12:05 par Actilore

» A vendre Répliques Tenues et autres
Sam 22 Sep 2018 - 19:29 par albertinho

» retour apres quelques année :)
Mer 22 Aoû 2018 - 22:52 par Jo

» un nouveau de plus
Mar 17 Oct 2017 - 18:10 par kvin17

» Un petit nouveau
Lun 16 Oct 2017 - 9:02 par NYAK

» repliques
Dim 1 Oct 2017 - 20:10 par Recon-1

» Tous a terre j arrive
Mer 7 Juin 2017 - 10:11 par NYAK

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 13 le Ven 19 Oct 2018 - 8:13

Législation en France

Aller en bas

Législation en France

Message  sherman17 le Dim 28 Avr 2013 - 2:07

Les répliques d’armes qu’utilisent les joueurs d’airsoft ne sont pas considérées comme des armes au sens du décret de 1995. Elles sont soumises au décret no 99-240 du 24 mars 1999 qui réglemente la commercialisation des répliques d'armes à feu développant une énergie en sortie de bouche supérieure à 0,07 joule et égale ou inférieure à 2 joules. D'après ce décret, la vente ou la mise a disposition d'une réplique d'une puissance supérieur à 0,07 joule est interdit sous peine d'une amende. De ce fait, il est interdit aux parents de donner une réplique de plus de 0,07 joule à leurs enfants.
Selon la loi française, un lanceur de projectiles dont l'énergie développée en sortie de canon est supérieur ou égale à 2 joules est une arme de 7e catégorie conformément au décret 95-589 du 6 mai 1995 (voir 7e catégorie, II, §3). Les mesures de puissance s'effectuent généralement par rapport à la vitesse de sortie (ft/s ou FPS : pied par seconde) et au poids du projectile (bille de 0,20 gramme généralement utilisée pour référence). En effet il s'agit d'énergie cinétique.
Le port d'uniformes et ou grades des unités et administrations tels que gendarmerie ou police nationale est interdit en public. La réglementation française n'encadre pas explicitement le transport et l'utilisation de répliques d'armes sur le domaine public ou ouvert au public (les répliques n'étant pas des armes, elles ne sont pas soumises à leur législation) mais il est fait appel au bon sens des utilisateurs de par la réaction du public et les retombées négatives sur l'activité.
Des conditions particulières s'appliquent en Alsace et Lorraine, en raison d'une législation différente du droit de chasse et de l'accès des chasseurs sur les terrains privés.
avatar
sherman17
Admin

Messages : 56
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 34
Localisation : luzac

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum